Quand on veut on peut, oui mais à quel prix ?

i can and i will

Il y a un dicton qui dit « quand on veut, on peut ». Est-ce que c’est vrai ?

Des fois on veut, mais on a peur de l’avoir, alors on fait comme si on était trop occupé pour l’avoir ou on se trouve des excuses pour ne pas l’avoir genre « c’est la vie, c’est comme ça, je ne peux rien y faire ».

Pourquoi a t-on a peur ? Parce qu’avoir ce que l’on veut voudrait dire faire des changements dans sa vie. On a peur de chambouler sa vie.

Prenons mon exemple

    • Je veux changer de job parce que mon chef me saoule.

Il me suffit d’envoyer des CV. Du taf, il y en a partout. Mais en vrai, je n’ai pas envie d’aller bosser plus loin, et puis si j’ai un chef encore plus saoulant que celui que j’ai actuellement, et puis si jamais je ne réussis pas ma période d’essai et que je me retrouve à la rue.

    • Je veux être « riche » ou plutôt indépendante financièrement

Il suffit de jouer au loto, ou plus sérieusement, je peux aussi monter un business, me former (enfin c’est ce que j’ai lu, il paraît que ce n’est pas si difficile que ça d’être riche. En tout cas à l’aise financièrement).

J’ai des idées alors, pourquoi je ne le fais pas ? En vrai, je ne veux pas prendre le risque de quitter mon boulot (pourtant, soyons clair, je ne serais jamais riche en étant salarié). J’ai peur de me retrouver à la rue, de ne plus arriver à donner à manger à mes enfants. J’ai aussi peur du regard des autres, et si ça ne marchait pas ?

    • Je veux que mon mari soit plus attentionné, plus à l’écoute

Je peux lui demander d’être plus à l’écoute parce que souvent il suffit simplement de dire les choses. Ou je peux également changer mon comportement pour qu’il finisse par changer le sien.

Mais en vrai, je suis trop fier pour le flatter, pour me remettre en question parce que ça voudrait peut-être dire que c’est en partie de ma faute. Mais oui, un couple c’est à deux que ça se construit.

    • Je veux me remettre au sport, avoir un ventre plat

Pour mon ventre, je pourrais commencer par manger moins gras, manger plus de fruits et de légumes. Je pourrais m’inscrire à la salle de sport, aller faire un jogging, mais en vrai, je n’ai pas envie de me prendre la tête avec ça parce que ça prend du temps, parce que j’aurais des courbatures et bien d’autres raisons.

Je pourrais comme ça faire une liste encore bien longue.

Ce que je veux dire par là, c’est que OUI QUAND ON VEUT ON PEUT. Il ne faut juste pas avoir peur des conséquences qu’il y aura lorsqu’on obtiendra ce que l’on a souhaité avoir. 

Il faut surtout être prêt à payer le prix de ce qu’on souhaite avoir. Parce que tout à un prix (argent, sacrifice, restriction, temps).

Après réflexion je suis prête à payer le prix des changement que je veux dans ma vie.

Dis moi en commentaire ce que tu penses de ce dicton. Est-ce que tu penses que c’est aussi simple d’avoir ce que l’on veut ?

Laisser un commentaire