La traversé du désert met à l’épreuve notre détermination

Traversé du désert

La baisse de régime, la fatigue, les enfants, la routine métro, boulot, dodo, autant d’obstacles qui met à l’épreuve notre détermination.

C’est ce que je peux appeler la traversé du désert.

Une fois que l’excitation du début met place au doute et à l’incertitude. J’ai tenté à plusieurs reprises de traverser ce désert sans succès.

Je pense que cette fois, ce sera la bonne. 

Qu’est-ce qui me fait penser que je vais pouvoir traverser ce désert cette fois-ci ?

Je m’entoure de personnes qui pensent comme moi

Ces personnes ne font pas partie de mon entourage. Je les rencontre essentiellement sur Facebook. C’est génial de voir ces personnes qui sont ultra-motivées. Qui traversent les mêmes difficultés, qui ont les mêmes incertitudes.

J’ai des mentors

Je m’inspire de leurs réussites, de leurs échecs, j’écoute leurs conseils. Pour l’instant, la personne qui m’inspire le plus est Lisa Nichols, j’en ai parlé dans un précédent article.

Mon autre mentor du moment, c’est le livre de Stephen Covey : Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent. Ce livre est une merveille, c’est la 3e fois que je le lis et je compte appliquer les principes de ce livre. S’il n’y avait qu’un seul livre à acheter pour avoir l’état d’esprit qui va bien pour réussir, c’est celui-là.

J’arrête les pensées négatives

Ça a pris du temps, mais j’y arrive de plus en plus. J’avais cette petite voix qui me disait que je n’y arriverais pas, que je ferai mieux de garder mon emploi salarié.

J’arrive de plus en plus à occulter ces pensées. Maintenant j’ai une petite voix qui m’encourage et me motive et ça fait du bien.

Même si vous êtes découragé, fatigué, ce que je vous demande, c’est de ne jamais abandonner.

Quel que soit le projet que vous avez, je vous recommande de persévérer, de ne rien lâcher. 

Dites-moi en commentaire quelles sont vos techniques pour garder de vue votre objectif ? Avez-vous un mentor ?

 

Laisser un commentaire