Et moi alors ? Je compte pour du beurre ?

Rendez-vous-avec-soi

Pourquoi nous les femmes (ou les hommes d’ailleurs), faisons (presque) toujours passer les autres avant nous-même ? Surtout lorsque l’on devient mère.

Dans ma vie tout tourne autour de mon mari et de mes enfants. Pendant trop longtemps, je n’ai plus pensé à mon bien-être. En fait, j’y pense, mais je le mets au second plan, comme si je n’étais pas importante.

Le pire, c’est qu’en montrant à mes enfants et mon mari que je ne me soucie pas de moi, eux non plus ne le font pas.

Je suis tout le temps en train de râler en leur disant que je suis un être humain, que j’existe, que je suis fatigué comme tout le monde. Mais rien à faire, ils s’en fichent. En y réfléchissant, ils ont raison.

Comment je peux attendre une telle chose de leur part ?

Je ne me soucie pas de moi, pourquoi le feraient-ils à ma place ?

Mais j’ai pas le temps, je le ferai plus tard !

Je n’ai pas le temps, je n’ai pas l’énergie après avoir couché les enfants. Eh puis merde, je ne vais quand même pas me lever à 5h du mat pour ça !

Oui mais non !!

Votre bien être doit faire partie de vos top priorités. Au même titre que de s’occuper des enfants ou d’aller au boulot.

Le bien-être physique influence votre humeur, le tournant que prendra votre journée. Se consacrer du temps rien que pour soi ne serait-ce que 15 minutes par jour est d’une importance vitale. J’insiste !!

Je vous le dis en connaissance de cause parce que j’ai 5 enfants et un boulot. Combien de fois j’ai terminé ma journée dépitée, des fois en pleurs parce que je n’ai pas eu un seul moment à moi ? Un sentiment horrible de ne compter pour personne.

Comment fait-on alors pour se dégager du temps ?

Voilà ce que j’ai fait.

Le matin, j’ai mis mon réveil 15 min avant l’heure à laquelle j’avais l’habitude de me réveiller.

  • Je reste environ 5 minutes assise sur mon lit en ayant les yeux fermés (est-ce que c’est de la méditation ? Peut-être).
  • Je fais des étirements pendant le reste du temps, environ 10 minutes (les bras, jambes, le haut du corps, le bas du corps) pour réveiller mon corps en douceur.

Ce n’est pas grand-chose, mais c’est mon moment avec moi-même, mon corps et mon esprit (comme on le dit en anglais : me, myself and I).

Pour l’instant, c’est le temps que j’arrive à me consacrer chaque jour et je peux vous dire que ça fait un bien fou.

Je vais le faire encore quelque temps et ajouter petit à petit d’autres moments à moi. Je finirais bien par faire comprendre à mon entourage que je suis plus qu’une mère ou une épouse. J’ai besoin comme tout le monde de faire des breaks, de penser à autres choses que le ménage, la cuisine ou le boulot.

Vous aussi n’hésitez-plus à être à l’écoute de vos besoins, en le faisant vous ne faites pas preuve d’égoïsme.

Ne vous sentez pas coupable, tout doucement, vous verrez une réelle différence dans votre manière d’aborder la journée. Ce sera votre moment à vous profitez en !

Laisser un commentaire